Image chevelure.jpg

BEYOND

 

THE

 

LAST

 

LAMP 

Recorded and mixed at
J-Ph Collard-Neven
studio, Brussels, 2020-2022

Not released yet,
still to be mastered

Beyond the last lamp - 03 - recadrée.jpg

Kris Belligh :

baritone

Claude Evence Janssens :

compositions

bass clarinet

alto clarinet

flugelhorn

trumpet

Jean-Philippe Collard-Neven

piano

Amôn string quartet :

Aymeric de Villoutreys

Julien Poli

Éva Pusker

Anne-Gabrielle Lia-Aragnouet

Adrien Tyberghein :

double bass

Access to music files, reserved
for now to professionals

With "Beyond the last lamp" remarkable poems from the Victorian era are set to music in four voices, with piano, string quintet and winds accompaniment.

Also noteworthy are the performers:

 

Kris Belligh, lyrical singer formed at Guildhall School of Music and Drama, and at the Royal Scottish Academy, interpreter of many roles in the opera, as well as lieder, oratorios, etc., on UK, Dutch and Belgian stages (see complete biography).

 

Jean-Philippe Collard-Neven, pianist-composer-arranger, notably accompanist-arranger of José van Dam and Nathalie Dessay in their non-classical repertoires,

the Amôn string quartet, third prize at the 25th European Chamber Music Competition, which stands out on the French and Belgian stages in classical and contemporary music,

 

Adrien Tyberghein, notably a member of the Free Spirit Ensemble (Ibrahim Maalouf) and the Ensemble Musiques Nouvelles (contemporary music),

 

and Claude Evence Janssens, composer of contemporary music and jazz, who set the twelve poems to music, adding to the ensemble his instruments, namely the bass clarinet and the flugelhorn.

 

Avec "Beyond the last lamp" des poèmes remarquables de l'époque victorienne font l'objet d'une mise en musique à quatre voix, avec accompagnement de piano, de quintette à cordes et de vents.

Remarquables aussi sont les interprètes :

 

Kris Belligh, chanteur lyrique formé à la Guildhall School of Music and Drama et à la Royal Scottish Academy, interprète de nombreux rôles à l'opéra, ainsi que de lieder, oratorios, etc. sur les scènes anglaises, hollandaises et belges (voir biographie complète).

 

Jean-Philippe Collard-Neven, pianiste-compositeur-arrangeur, notamment accompagnateur-arrangeur de José van Dam et de Nathalie Dessay dans leurs répertoires non classiques,

 

le quatuor à cordes Amôn, troisième prix du 25ème Concours Européen de Musique de Chambre, qui se distingue sur les scènes françaises et belges en musique classique et en musique contemporaine,

 

Adrien Tyberghein, notamment membre du Free Spirit Ensemble (Ibrahim Maalouf) et de l'Ensemble Musiques Nouvelles (musique contemporaine),

 

et Claude Evence Janssens, compositeur de musique contemporaine et de jazz, qui a mis en musique les douze poèmes

du projet et y joue de ses instruments, à savoir la clarinette basse et le bugle.

Accès aux fichiers musicaux, réservé
pour l'instant aux professionnels

BEYOND THE LAST LAMP  :

12 poems from English and American poets set to music by Claude Evence Janssens and sung by baritone Kris Belligh.

The 12 compositions of Claude Evence Janssens were inspired by poems by Anglo-Saxon and American authors of the Victorian era (19th century): William Ernest Henley, Leigh Hunt, Walt Whitman, Thomas love Peacock, Thomas Moore, Thomas Hardy , Christina Rossetti – with the exception of William Davenant (17th century). The chosen poems are among the most famous, in particular “Invictus” (Nelson Mandela's favorite poem, and which moreover gave the title of the film dedicated to him), “O Captain! My Captain! (quoted in "The circle of dead poets"), or "Jenny kiss'd me".

As with his album "12 Fleurs du Mal", devoted to poems by Baudelaire (album released in 2021), Claude Evence Janssens manages to give the twelve poems of "Beyond the last lamp", beyond what reading or declamation can bring, a lyrical and dramatic dimension capable of reflecting the romantic torments with which most of them are imbued.

The specificity of the "Beyond the last lamp" project is to have created a very special voice unit when Kris Belligh (www.krisbelligh.com) achieved the feat of singing the 4 vocal parts himself, from the lowest to highest: bass, baritone, tenor, countertenor (thanks to the technique of superimposing recordings called re-recording). Hence the strong impact of this vocal quartet in terms of unity and sound homogeneity.

And, speaking of the sound, note that meticulous care has been taken with the sound recordings, both for the vocal quartet and the string quartet, as well as for the mixes, produced by the pianist Jean-Philippe Collard-Neven, who therefore appears also on the album as sound engineer, third string to the bow of this musician who is also a composer.

Some mixes have yet to be improved, but what can currently be heard is very close to the final result.

The album still has to be mastered.

BEYOND THE LAST LAMP  :

12 poèmes de poètes anglais et américains mis en musique par Claude Evence Janssens et chantés par le baryton Kris Belligh.

Les 12 compositions de Claude Evence Janssens ont été inspirées par des poèmes d'auteurs anglo-saxons et américains de l'époque victorienne (19ème siècle) : William Ernest Henley, Leigh Hunt, Walt Whitman, Thomas love Peacock, Thomas Moore, Thomas Hardy, Christina Rossetti – à l'exception de William Davenant (17ème siècle). Les poèmes choisis figurent parmi les plus célèbres, notamment « Invictus » (poème préféré de Nelson Mandela, et qui a d'ailleurs donné le titre du film qui lui a été consacré), « O Captain ! My Captain ! » (cité dans « Le cercle des poètes disparus »), ou encore « Jenny kiss'd me ».

 

De même qu'avec son album « 12 Fleurs du Mal », consacré à des poèmes de Baudelaire (album sorti en 2021), Claude Evence Janssens parvient à donner aux douze poèmes de « Beyond the last lamp », au-delà de ce que peut apporter la lecture ou déclamation, une dimension lyrique et dramatique propre à refléter les tourments romantiques dont pour la plupart ils sont imprégnés.

La spécificité du projet « Beyond the last lamp » est d'avoir créé une unité de voix toute particulière dès lors que Kris Belligh (www.krisbelligh.com) a réalisé l'exploit de chanter lui-même les 4 parties vocales, de la plus grave à la plus aiguë : basse, baryton, ténor, contre-ténor (grâce à la technique de superposition d'enregistrements appelée re-recording). D'où le fort impact de ce quatuor vocal en termes d'unité et d'homogénéité sonore.

 

Et, parlant du son, signalons qu'un soin minutieux a été apporté aux prises de son, tant du quatuor vocal que du quatuor à cordes, ainsi que pour les mixages, réalisés par le pianiste Jean-Philippe Collard-Neven, qui figure donc sur l'album également en tant qu'ingénieur du son, troisième corde à l'arc de ce musicien qui est aussi compositeur.

 

Certains mixages doivent encore être perfectionnés, mais ce que l'on peut actuellement entendre est très proche du résultat final. L'album doit encore être masterisé.